mardi 14 mai 2013

Le cours de dessin, ou ma première couture cuir...


Il est malheureux, le bougre, car ses dessins ne sont jamais aussi beaux que ce qu'il a dans la tête, me dit-il en reniflant... Que celui à qui ce n'est jamais arrivé se présente à l'instant !
Toujours est-il que, d'abord pour apprendre à faire avec cette frustration et autant pour se familiariser avec l'ambiance beaux-arts (le cours a lieu dans un magnifique atelier d'artiste, sous verrière, au milieu de chevalets couverts de peinture et de moulages d'étude...hum, trop beau), nous avons convenu qu'il participerait à un cours de dessin... Et vous me voyez venir, non ?


Car qui dit cours de dessin dit transport de matériel.
Or il se trouve qu'au dernier déballage de rue d'objets hétéroclites cherchant nouveaux propriétaires -oui, une braderie, je crois que j'écoute trop Des papous dans la tête, moi... Il y avait ce tas de chutes de cuir vendues pour rien et dont j'ai fait trop petite provision.
Et bien voilà. Une trousse que je ne renie pas et un cabas, heu... là je suis moins sûre.


Car j'ai commencé par la trousse, et ce fut un vrai régal ! Les coutures glissaient avec élégance, mes mesures étaient parfaites (même si ce n'est qu'une trousse, c'est suffisamment rare pour être remarqué, je ne suis pas très douée pour la géométrie dans l'espace), ça sentait bon... Du bonheur.


Et c'est en faisant les louanges de la couture du cuir que je me suis lancée enthousiaste dans la réalisation du cabas, qui fut hélas plus sportive... Trois aiguilles cassées, youhou !
Faut dire que j'ai fait du patchwork de chutes pour trouver mes dimensions et que le modèle évoluait au fur et à mesure de la réalisation et de ses aléas, vive l'impro ! Bah, il ferra quand même usage aussi longtemps que ses coutures le permettront, et je ne parie pas cher là-dessus...


C'est dommage, car je lui trouve un bon petit look sinon...

Alors, ça c'était ma part, pour le reste, cela revient à l'artiste... (roh l'autre, c'est trop une mère qui trouve que tout ce que fait son fils c'est de l'art, pffff, n'importe quoi...)


4 commentaires:

  1. Et bien c'est plutôt bien ton travail pour ton artiste! Il me semble avoir entendu dire que, pour que les coutures sur le cuir tiennent, il faut les doubler de toile! Juste coudre un galon sur l'envers! À voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maléne ! Et je vais creuser ce tuyau...

      Supprimer
  2. franchement, il est chouette ton cabas! j'adore l'idée des anses pour glisser le rouleau de papier, c'est bien pensé! Avec ça l'artiste va être dans les meilleures conditions pour créer. (faudra nous montrer les œuvres!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Moi aussi je le trouve beau, mais en vrai de vrai, il est vraiment vraiment mal fichu...!!!

      Supprimer

Pour insérer un commentaire, choisir dans la lise déroulante :

- "Nom/URL" si vous souhaitez indiquer votre nom/pseudo (le champ URL n'est pas à renseigner)
OU
- "Annonyme" si vous souhaitez ne pas être identifié